Aujourd’hui c’est décidé, j’emmène mes petits-enfants pour une partie de pêche à pied. Debout à 8h, on vérifie le sac: ciré, bottes, épuisette, petit trident, seau, panier, les horaires de marées… Tout est prêt ! Direction la pointe du Cap-Coz. A marée basse, l’estran est un inépuisable lieu pour découvrir le milieu marin. La pêche à pied est un bon moyen de sensibiliser mes petites têtes blondes à la préservation de l’environnement.

Les enfants adorent jouer aux explorateurs. Ils traquent les crevettes, ramassent les bigorneaux, attirent les pieds de couteau avec du sel et avec un peu de chance ils pourront même débusquer des crabes.

Pour moi, la pêche à pied c’est l’activité par excellence. Ne nécessitant que peu de matériel, elle est pratiquée par tous, petits et grands et en toute saison (les grandes marées sont des périodes idéales pour faire de belles pêches). De plus, elle est l’occasion de prendre un bon bol d’air iodé le temps d’une balade le long du littoral.

Faites comme nous, chaussez vos bottes et partez à l’aventure.

Novice en matière de pêche à pied, tester une balade guidée en compagnie de Lulu, guide nature à l’Office de tourisme. Elle vous transmettra ses recommandations pour pêcher durable.

 

Hélène, 55 ans et mamy aventurière