Quoi de mieux qu’une balade pédestre sur le sentier côtier GR34 pour découvrir la beauté de nos paysages et se ressourcer.

 

Se balader à Fouesnant-les Glénan c’est s’émerveiller…. » je vous le confirme.

Mon pêché mignon, c’est de chausser mes baskets et de m’accorder un moment de détente le temps d’une balade en matinée sur le sentier côtier entre la pointe de Beg-Meil et le Cap-Coz. Ici, tout est paysage de carte postale et la marche à pied, c’est LE must pour se ressourcer ou faire son sport au grand air.

Cette promenade offre une multitude de points de vue remarquables et permet de découvrir des petites criques intimistes pour se poser un instant s’offrir un moment de sérénité à l’abri des regards.

Ma balade commence devant le Sémaphore à la pointe de Beg-Meil, Au loin, j’ aperçois, l’Archipel des Glénan à une dizaine de milles au sud de la côte. Allez, c’est parti pour une échappée à la découverte des trésors de Beg-Meil et du Cap-Coz.

Sur le sentier côtier, je longe la très jolie plage des Oiseaux. Avec ses barques colorées et son sable blanc, cette petite crique vaut à elle seule le détour. Peu fréquentée en début de matinée elle est également baignée de soleil.

Je poursuivis mon voyage et j’arrive à la cale de Beg-Meil. Ce petit port est animé en été. On peut y prendre les vedettes à passagers pour les traversées vers l’Archipel des Glénan ou vers Concarneau, y acheter son poisson ou y pratiquer des activités nautiques. J’adore me rendre jusqu’au bout de la cale, admirer le panorama sur la baie de la Forêt et entendre le bruit des haubans sur les mâts des voiliers.

En longeant la plage sur la gauche de la cale, je rejoins le sentier côtier, en direction de la plage de Kerveltrec et de la Roche Percée. Le calme du lieu, la végétation, le chant des oiseaux, le bruit de l’océan ; tous les ingrédients sont là pour se ressourcer.

Je poursuis ma balade, j’arrive enfin à un endroit que j’affectionne particulièrement: la plage de Bot Conan. Cette petite crique est un havre de paix. Elle est bordée d’arbres et de verdure et ses eaux translucides sont une invitation à la baignade.

Depuis le petit kiosque qui surplombe cette crique, je découvre mon point d’arrivée, la belle plage du Cap-Coz.

Pour m’y rendre, je prends un peu de hauteur en longeant la côte escarpée et comme à chaque fois, je redécouvre le charme des petites criques vierges blotties entre les rochers, le bleu turquoise de l’eau et cette nature préservée.

Lorsque je flâne, cette balade de 5km dure 1h30. (Il s’agit d’un aller entre la Pointe de Beg-Meil et le Cap-Coz mais il faudra penser à revenir). Découvrez-la sans tarder, elle vous offrira un vrai moment pour vous ressourcer.

Avec quelques passages par la plage, je déconseille cette balade aux poussettes.